Syndrome du colon irritable et ballonnements

Le bien-être de tout le corps est conditionné par une bonne santé digestive. Quand le côlon (le gros intestin) irrite ou lorsque vous sentez des troubles digestifs qui se caractérisent par des sensations douloureuses au ventre, des ballonnements ou des malaises, il est conseillé de consulter un spécialiste pour savoir s’il s’agit du syndrome du colon irritable ou d’une autre maladie digestive. Dans cet article, nous aborderons les causes et les symptômes du syndrome du colon irritable en rapport notamment avec les malaises gastriques qu’il peut occasionner.

 

Définition

Encore appelé le syndrome de l’intestin irritable (SII) ou colopathie, le syndrome du colon irritable est un trouble de fonctionnement qui serait lié à une hypersensibilité du gros intestin et à un blocage de sa motricité.

Cette pathologie est donc définie comme un trouble fonctionnel intestinal, qui se caractérise par des douleurs abdominales, un inconfort digestif associé à la modification de la fréquence des selles. À ces maux s’ajoute le ballonnement de l’estomac, des troubles du transit intestinal et une distension abdominale.

C’est un mal de plus en plus répandu, et c’est d’ailleurs la cause de plus de 40 % des consultations chez les gastroentérologues.

 

Les causes du syndrome du colon irritable

Aujourd’hui, quelques hypothèses sont énumérées sur les facteurs qui pourraient être à la base du syndrome du colon irritable. Ils sont répartis entre des facteurs alimentaires et des facteurs psychologiques.

Les facteurs alimentaires sont liés à la consommation des aliments ayant une forte contenance de matières grasses, du chocolat, du café, de l’alcool et des légumes qui ont des propriétés gazogènes (choux, lentilles, flageolets, etc.).

En ce qui concerne les facteurs psychologiques, ils sont liés principalement au stress. En effet, les études ont prouvé que, même si la digestion ne dépend pas directement du cerveau, il peut perturber son déroulement en cas de stress ou d’activité intense.

Dans ces différents, les seuls éléments diagnostics qui permettent d’affirmer la présence du mal avant examen médical, ce sont les colon irritable symptômes.

 

Symptômes

On distingue généralement trois catégories de syndrome du colon irritable en fonction des symptômes principaux. Il s’agit du syndrome avec douleur et constipation, du syndrome avec douleur et diarrhée et du syndrome avec douleur, diarrhée et constipation.

Selon la gravité et le type, le sujet peut ressentir après les repas plusieurs des symptômes suivants : crampes et douleurs au ventre, qui disparaissent après l’évacuation de gaz ou de selles, flatulence et ballonnement de l’estomac, diarrhée et constipation en alternance, besoin urgent d’aller à la selle, du mucus dans la selle et la sensation d’évacuation des selles.

De même, il se peut que le sujet ressente des symptômes qui ne sont pas directement liés aux intestins. Il s’agit des nausées, des maux de tête, des brûlures d’estomac, des troubles du sommeil, des maux de dos et des douleurs pelviennes chroniques.

 

Quelques conseils pratiques

Malgré les recherches effectuées dans ce domaine, aucun traitement convaincant n’est encore proposé pour guérir le syndrome du colon irritable. Si vous détectez l’un des colon irritable symptômes énumérés ci-haut, il est impérieux de consulter le plus tôt possible un gastroentérologue ou tout autre spécialiste du traitement les troubles gastriques.

Mais avant de vous rendre chez le médecin, il est recommandé de noter les différents aliments que vous mangez pendant au moins deux semaines. Ce qui permettra au spécialiste de détecter les aliments qui déclenchent les malaises et de vous prescrire des médicaments afin d’en amoindrir les douleurs.

Ensuite, vous pourrez faire recours aux conseils d’un nutritionniste afin d’adopter un nouveau régime alimentaire équilibré et adapté à votre traitement.

Commentaires

  1. alatou a écrit :

    je souffre énormément actuellement du colon.j’ai beaucoup de ballonnement et des douleurs au bas ventre.je n’ai pris aucun traitement pour l’instant.j’attends des conseils.merci.

  2. Mon pere et constiper avec des douleurs au vontre juste apres les repas

Exprimez-vous !

*