Ballonnements : quand consulter un médecin?

Les ballonnements sont un des symptômes les plus courants chez tous les types de patients, même si les femmes y sont plus souvent sujettes.
Ils peuvent refléter différents types de problèmes et se présenter de plusieurs manières.

 

Des ballonnements occasionnels

Dans la plupart des cas, les ballonnements sont la manifestation de troubles bénins et passagers. Il est ainsi tout à fait normal de ressentir de temps en temps une sensation de gonflement au niveau des intestins ou du bas ventre. En effet, de nombreux éléments peuvent favoriser leur apparition et il n’y a pas lieu de s’affoler. Les règles, le stress ou tout simplement le fait de s’être mal ou trop alimenté pendant une certaine période sont des éléments qui peuvent expliquer l’apparition de ballonnements. Dans ce genre de cas, les sensations désagréables disparaissent souvent d’elles-mêmes. Il n’y a donc pas lieu de consulter un médecin mais bien d’être attentif à son corps et à une éventuelle récidive.

 

Si il n’y a pas d’aggravation apparente, et même en cas de disparition des symptômes, quelques précautions seront cependant nécessaires pour prévenir un retour inopiné de ce genre de désagréments.

Il s’agit tout d’abord de faire attention à son alimentation : manger sainement, lentement, à des moments réguliers et en quantités raisonnable sont ainsi des petits trucs essentiels.

Il faudra également essayer d’éviter les aliments qui favorisent l’apparition de gaz ainsi que le chewing-gum.

Enfin, la pratique du sport est toujours un point positif, non seulement pour éviter les ballonnements, mais aussi pour vivre une vie saine.

 

Des cas plus graves

Cependant, il existe d’autres situations où les ballonnements sont symptomatiques de troubles plus importants, cas dans lesquels il sera indispensable de consulter un médecin.

Certains troubles associés attirent ainsi particulièrement l’attention sur un problème plus grave.

Tout d’abord, lorsque les ballonnements apparaissent à des moments tout à fait inattendus mais de manière régulière et durent relativement longtemps, il est nécessaire d’aller voir son médecin ; et ce d’autant plus si on mène une vie saine et qu’on suit les différents conseils repris ci-dessus.

D’autres symptômes inquiétants sont la présence d’anémie, de perte de poids, de fièvres, de saignements au niveau de l’anus ou encore de stéatorrhée (c’est-à-dire de grandes quantités de graisse dans les selles).

Le fait que les ballonnements durent plus de quelques jours est aussi un signe auquel il faut être attentif. La présence de diarrhée, mais également de constipation, de vomissements, de douleurs au niveau de l’abdomen, d’amaigrissement sans raison sont également des symptômes suspects.

En effet, ils peuvent être le signe de la présence de certaines bactéries ou virus qui s’ils ne sont pas traités peuvent causer de graves troubles à l’organisme.

Notons enfin, que l’absence de gaz et la présence d’une constipation totale ainsi que de graves douleurs abdominales impliquent une consultation médicale d’urgence.

Dans tous les cas, il faut être attentif et rester à l’écoute de son corps, ne pas tomber dans l’hypocondrie mais ne pas non plus être indifférent.

Exprimez-vous !

*