3 stratégies éprouvées pour éviter le ventre gonflé

Si vous avez fréquemment la sensation d’avoir le ventre gonflé et d’être ballonné, c’est que vous avez probablement de mauvaises habitudes alimentaires qu’il vous faudra corriger pour ne plus avoir à souffrir de cette gêne.

Manger lentement de tout en quantité raisonnable

eviter ventre gonfle

En mangeant trop vite vous ne broyez pas suffisamment vos aliments. De ce fait, la digestion préalable qui a lieu dans la bouche grâce aux sucs que contient la salive n’a pas le temps d’avoir lieu. En mangeant trop vite, vous infligez un traumatisme à votre organisme qui réagit par une digestion ralentie, d’où les ballonnements que vous pouvez être amené à ressentir. Faites en sorte de prendre le temps de bien manger en vous installant à une table même si vous êtes seul et prenez le temps de bien mastiquer. Vous pourrez rapidement constater une amélioration de votre digestion. Par ailleurs, vous pourrez constater que vous ingurgiterez moins de nourriture au moment des repas car vous laisserez le temps à votre cerceau de savoir qu’il a suffisamment reçu de nourriture. Ainsi, vous perdrez même quelques kilos au passage ! De même, en évitant de manger des repas trop riches et lourds le soir vous devriez vous épargner des sensations désagréables de lourdeur. Rappelez-vous le proverbe suivant qui est de bon conseil : « Petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre ».

Buvez de l’eau entre les repas

L’absorption de certaines boissons à tendance à provoquer un ballonnement chez certaines personnes. Sans vous interdire définitivement ces boissons, il conviendra de limiter fortement la consommation de boissons gazeuses, de bière, de boissons alcoolisées et de jus de fruits (surtout les jus de pomme et de raisin). Notre corps est composé de près de 6o % d’eau en moyenne alors pourquoi vouloir l’hydrater avec d’autres liquides que l’eau ? On ne le répètera jamais assez : buvez au moins un litre et demi d’eau par jour (plus en cas de forte chaleur ou de pratique sportive). 70 % des Français ne consommeraient pas suffisamment d’eau. Le manque d’hydratation en provoque une constipation des intestins et à une stagnation des selles. La conséquence qui en résulte est une surproduction de gaz. L’accroissement de l’exercice physique (au minimum 30 minutes de marche quotidienne) contribuera également à l’amélioration de vos fonctions digestives en limitant les crises de constipation.

Pensez au charbon actif

Si vos ballonnements sont vraiment douloureux et se transforment en handicap social, n’hésitez pas à avoir recours au charbon actif. Vous le trouverez vendu sous forme de capsules à avaler en pharmacie ou dans les magasins vendant des produits biologiques. Ce produit étant inodore et sans goût vous ne serez pas incommodé. En revanche, il aura la faculté d’absorber rapidement et efficacement le surplus de gaz dans l’intestin. Vous pourrez ainsi constater un soulagement rapide de vos crises. Si vous êtes sous traitement médicamenteux veillez cependant à prendre le charbon avec un décalage de 3 heures pour éviter que l’absorption des effets des molécules de vos médicaments.

Exprimez-vous !

*