Comment éviter les ballonnements ?

Eviter les ballonnements, c’est sans doute l’un des plus ardents désirs, lorsque l’on est souvent sujet à ce mal très incommodant. En effet, les ballonnements sont liés à des gaz intestinaux le plus souvent gênants (en relation avec l’odeur) que l’on rejette soit par la bouche, soit par l’anus. Ces gaz sont formés par les aliments ingérés quelques heures avant le ballonnement et se manifestent par une distension intestinale. La principale manifestation des ballonnements est le gonflement de l’abdomen. Majoritairement, ces gonflements sont sans douleur. Mais parfois, ils peuvent s’avérer très complexes, d’où l’importance de savoir comment les éviter.

Nous vous proposons ici, quelques dispositions et précautions qui pourront efficacement vous aider à éviter ces situations désagréables. Mais avant, penchons-nous sur les facteurs pouvant favoriser les ballonnements.

 

Les facteurs pouvant provoquer les ballonnements

Qu’il s’agisse du ballonnement intestinal ou du ballonnement de façon générale, le ballonnement est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Ce phénomène s’explique par la tendance des hormones féminines à plus agir sur les intestins. De plus, les femmes en état de grossesse sont plus sujettes aux ballonnements.
D’autre part, les ballonnements sont souvent constatés après un abus de nourriture ou une consommation excessive de boisson gazeuse. Alors, sachez que même en vous faisant plaisir, il est nécessaire d’observer certaines règles. Ainsi, les amateurs de fast-food devront revoir leur fréquentation et leur taux de consommations de ces aliments.

En plus de ces facteurs, un certain nombre d’aliments favorisent assez largement les ballonnements. Il s’agit entre autres des légumineuses, des céréales comme le blé, l’avoine, les pommes de terre, le maïs, etc. Aussi, chez certaines personnes, les petits pois et les fruits très murs peuvent être responsables du ballonnement intestinal.

 

Recommandations pour éviter les ballonnements

Éviter les ballonnements revient à faire quelques efforts sur votre hygiène de vie quotidienne. Ces derniers seront la récompense d’un bon état de santé.

Ainsi, en premier lieu il est conseillé d’avoir une alimentation équilibrée et saine. La sempiternelle règle des 3 repas par jour est encore une fois primordiale. En effet, plus votre intestin travaille de façon régulière, moins il est enclin à former des gaz. Pour ce qui est des aliments à consommer, privilégiez des aliments ne contenant pas, ou seulement très peu d’azote. Le haricot, les féculents ou les choux sont donc à bannir autant que possible.

Par ailleurs, consommer des produits à base de charbon avant le repas peut vous faire le plus grand bien. Dans le même cadre, les épices comme fenouil, le thym, la basilique ou encore la sauge qui ont des vertus digestives sont également à envisager dans la préparation de vos différents repas. De même, une tisane à base de cannelle ou une tisane de menthe avant le repas peut aussi faciliter votre assimilation des aliments et vous permettre d’éviter les ballonnements.

Pour finir, il est important de faciliter votre processus digestif à travers des activités post-alimentaires telles que la marche. Évitez donc de vous affaler aussitôt après avoir mangé !

Différentes autres précautions peuvent être prises pour éviter le ballonnement. Elles sont toutefois, toutes liées au respect d’une certaine hygiène de vie.

Exprimez-vous !

*