Comment bien conserver ses aliments pour éviter les problèmes

Bien conserver les aliments c’est la solution pour manger sain. En fait, les denrées alimentaires se détériorent très rapidement et altérées, elles sont très néfastes à la santé. C’est pourquoi on incite intemporellement les particuliers et les professionnels à toujours mettre au point la conservation de la nourriture. C’est ainsi que les techniques de conservation se sont développées et ont été rendues plus simples avec la démocratisation des équipements électroménagers.

 

Pourquoi faut-il impérativement conserver les aliments ?

stocker-conserverL’avantage de la conservation c’est qu’elle permet de garder plus longtemps la nourriture sans qu’elle perde ses qualités gustatives. On distingue aujourd’hui deux principales méthodes : la conservation à froid, très prisée par les ménages et la conservation par la chaleur utilisée généralement par les professionnels.

Quoique, nous allons ici nous polariser sur la technique par le froid sachant que tous les ménages disposent actuellement de l’équipement approprié. En fait, les aliments crus et frais s’ils ne vont pas être directement consommés, devront être stockés en congélation ou en réfrigération. Le fait est que, le froid, va réduire voire stopper le développement des bactéries et garder la comestibilité des aliments. C’est exactement le cas de la viande et de toutes les denrées d’origine animale, elles sont très sensibles et se décomposent très rapidement. Le problème c’est que, elles sont constituées de cellules vivantes qui vont libérer des agents pathogènes et viendront ensuite altérer le produit si elles ne sont pas traitées adéquatement.

En plus, les denrées contaminées sont dangereuses et peuvent être fatales à partir du moment où elles ont été ingérées. Sur le sujet, les symptômes d’une toxi-infection alimentaire débutent généralement par des ballonnements, puis les nausées, les vomissements, la diarrhée et sans les soins appropriés, elle affaiblit directement le système immunitaire.

Attention donc car si vous manger souvent des aliments qui on été recongelé ou qui n’ont pas bien été congelé, vous risquez d’avoir des ballonnements voir plus.

 

Les normes de conservation alimentaire

La conservation alimentaire est effectivement sujette à de strictes normes. Pour la sécurité des consommateurs, une réglementation des marchés a été instaurée en 1985. Celle-ci a mis en avant les principes généraux de l’hygiène alimentaire. Dans les années 90, elle a été relayée par le Conseil Européen et a exigé à ce que tous les ménages et les fournisseurs de denrées alimentaires disposent des équipements adéquats pour rendre optimale l’hygiène des aliments et les maintenir dans les conditions de conservation requises, en soulignant particulièrement les normes thermostatiques.

 

Bien conserver les aliments à la maison

Les ménages, étant les premiers concernés par les normes de conservation alimentaire, devront être en mesure de maîtriser les techniques usuelles. En principe, il convient de conditionner et stocker tout ce qui est viande au congélateur sous une température au deçà de -20 degrés C. Par contre, le laitage, les végétaux, la boisson et les œufs vont requérir une température un peu plus fraiche. Techniquement, ils devraient être conservés sous une température entre 2 et 4 degrés C. La technique sera la même pour les produits en conserve ouverts, mais qui n’ont pas été totalement consommés.

Ceci étant, pour vos produits fait maison, pensez à bien respecter les normes de chaines de froid et conditionnez-les avant de les mettre au frais.

Exprimez-vous !

*